[]
logo_ecole

logoTraité d’Aix-la-Chapelle : « Paris et Berlin se placent sous protection américaine »

Accueil > Médias > Traité d’Aix-la-Chapelle : « Paris et Berlin se placent sous protection (...)

Analyse d’Hadrien Desuin pour Le Figaro sur le traité d’Aix-la-Chapelle.

Le titre d’Empereur du Saint Empire romain germanique, reçu à Aix-la-Chapelle pendant des siècles, fut aussi prestigieux que symbolique. Quand Napoléon y mit fin, on disait qu’il n’était ni saint, ni romain ni germanique. C’était un Empire honoraire dont le morcellement garantissait la sécurité de la France.

De même, le traité d’Aix-la-Chapelle signé ce mardi 22 janvier 2019 par Emmanuel Macron et Angela Merkel aurait pu apparaître comme le couronnement de la fusion franco-allemande tant désirée par Paris. Allait-on ressusciter l’empire carolingien là où Charlemagne unît les peuples d’Europe occidentale il y a plus de 1200 ans, à la jonction des mondes latin et germanique ?

Déjà en 1963, après le refus des États Unis de former un directoire occidental (P3) avec la France et le Royaume-Uni, le général de Gaulle voulut détacher l’Allemagne de l’OTAN pour la ramener à elle et sortir ensemble de l’orbite américaine. Avec la bombe nucléaire française, il s’agissait de traduire diplomatiquement ce nouveau statut militaire et d’en finir avec les seconds rôles joués sous la IVe République. Comme chacun sait, Konrad Adenauer accepta de signer le traité, à l’Élysée, mais le parlement de la RFA neutralisa cette alliance en précisant qu’elle ne pouvait se substituer à l’OTAN.

Lire la suite.

logo

Contacts

  • information [@] orbis-geopolitique.fr
  • Page facebook Orbis
  • Compte Twitter Orbis
  • Compte Linkedin Orbis
  • chaine Orbis Youtube

Dans les Médias

  • 22
    janvier
    2019

    Traité d’Aix-la-Chapelle : « Paris et Berlin se placent sous protection américaine »

    Analyse d’Hadrien Desuin pour Le Figaro sur le traité d’Aix-la-Chapelle. Le titre d’Empereur du Saint Empire romain germanique, reçu à (...)

    Publié dans : Le Figaro Lire

  • 19
    janvier
    2019

    La question de Socotra dans le conflit yéménite

    Une analyse proposée par Geoculture à retrouver ici.

    Publié dans : Geoculture Lire

  • 28
    décembre
    2018

    Entretien Géopolitique et entreprise

    Jean-Baptiste Noé est interrogé par David Simmonet, PDG d’Axyntis, sur l’importance de la formation en géopolitique dans les entreprises. L’entretien (...)

    Publié dans : Conflits Lire