[]
logo_ecole

logoHérétiques et suspects en islam

Accueil > Médias > Hérétiques et suspects en islam

Une étude historique d’Olivier Hanne.

Le Coran et, plus généralement, l’islam des origines, dévoilent une multitude de références sémantiques, théoriques ou historiques à des individus, et plus souvent encore à des groupes, considérés comme suspects, c’est-à-dire mal pensants ou mal croyants, devant être placés sous surveillance avant de les considérer explicitement comme dangereux et déviants, qu’ils soient chīʿites, kharijites ou membres d’une autre secte musulmane. En réalité, les variations d’interprétation du Coran, notamment à travers les hadith ou l’exégèse (le tafsir), étaient telles qu’elles permettaient une grande souplesse de stigmatisation à la fois religieuse, politique, ethnique et sociale.

Source : Geoculture

logo

Contacts

  • information [@] orbis-geopolitique.fr
  • Page facebook Orbis
  • Compte Twitter Orbis
  • Compte Linkedin Orbis
  • chaine Orbis Youtube

Dans les Médias

  • 28
    décembre
    2018

    Entretien Géopolitique et entreprise

    Jean-Baptiste Noé est interrogé par David Simmonet, PDG d’Axyntis, sur l’importance de la formation en géopolitique dans les entreprises. L’entretien (...)

    Publié dans : Conflits Lire

  • 19
    décembre
    2018

    Roissy : un hub mondial

    Entretien avec Julien Scavini, par Jean-Baptiste Noé, sur l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, l’un des principaux aéroports (...)

    Publié dans : Conflits Lire

  • 17
    décembre
    2018

    La géopolitique de Jean-Paul II

    Entretien avec Bernard Lecomte, ancien grand reporter à L’Express, sur l’importance de Jean-Paul II au XXe siècle.

    Publié dans : Conflits Lire